Glossaire

Faire un choix dans le menu ci-dessus

  • Aphélie

    Distance maximum d’un corps en révolution à son astre.
    Contraire: périhélie.

  • atome
    Un atome est un minuscule morceau de matière, une sorte de « brique » qui la constitue. Un atome contient un noyau (ensemble de protons et de neutrons), et autour de ce noyau, il y a des électrons. Résultat de recherche d'images
  • celeste
    • Fond sur lequel on observe les astres. (Par suite d’un effet de perspective, il a l’apparence d’une voûte.)
    • Ensemble des astres.
  • cellules

    En biologie, une cellule est l’unité de base de tout organisme (excepté les virus). Sa membrane permet de créer une entité, séparée du milieu extérieur dans le cas des organismes unicellulaires, ou des autres cellules dans le cas des organismes pluricellulaires.

  • cordés

    Ce sont les ancêtres des animaux à colonne vertébrale.

  • exobiologie

    L’exobiologie (aussi appelée astrobiologie par les Anglo-Saxons) est une science interdisciplinaire. Elle a pour objet l’étude des facteurs et processus. Elle a notamment géochimiques et biochimiques, pouvant mener à l’apparition de la vie, d’une manière générale, et à son évolution.

  • extraterrestre

    Objet ou être vivant provenant d’une autre planète que la terre.

  • Hapi

    C’est ainsi que les scientifiques ont baptisé une région de Tchouri.

  • Imhotep

    C’est ainsi que les scientifiques ont baptisé une des régions de Tchouri.

  • interstellaire

    Qui existe entre les étoiles.

  • masses solaires

    Une masse solaire est égale à la masse du Soleil. Elle est utilisée pour exprimer la masse des autres étoiles ainsi que celle des amas stellaires, galaxies,amas, nuages et superamas galactiques.

  • métallicité

    En astronomie, on appelle métal tout élément chimique plus lourd que l’hydrogène et l’hélium. Ces éléments se distinguent de l’hydrogène et l’hélium car, contrairement à ceux-ci, ils sont très peu abondants. On pense que l’hydrogène compte pour 90 % environ des atomes de l’Univers.

  • métonimie

    La métonymie est une figure de style appartenant à la classe des tropes qui consiste à remplacer, dans le cours d’une phrase, un substantif par un autre, ou par un élément substantivé, qui entretient avec lui un rapport de contiguïté et peut être considéré comme équivalent sur l’axe.

  • mnémotechniques

    La mnémotechnique est l’ensemble des méthodes permettant de mémoriser par association d’idées, chacune d’elles étant appelée mnémonique.

  • mythologie grecque

    La mythologie grecque regroupe toutes les histoires qui proviennent de la Grèce Antique, souvent liées à la religion et à ses divinités, à des épopées de héros légendaires, et de créatures mythiques.

    Exemple : LIliade et lOdyssée est un grand témoignage de la mythologie grecque.
  • naine ultra-froide

    Une naine ultra-froide est une étoile ou une naine brune dont la température effective est inférieure à 2 700 kelvins (2426,85°C) .

  • nébuleuses en émission

    En astronomie, les nébuleuses en émission sont un type de nébuleuses composées de nuages de gaz ionisé émettant de la lumière de couleurs variées — d’où leur nom.

  • Neptune

    Neptune est la 8ème planète du système Solaire en partant du Soleil. C’est une planète de glace que l’on classe dans les gazeuses.

  • observatoire Alma

    L’Atacama Large Millimeter/submillimiter Array (en abrégé ALMA, qui signifie aussi « âme » en espagnol), en français « grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique de l’Atacama » ou « Vaste Réseau d’Antennes (Sub-)Millimétriques de l’Atacama », est un radiotélescope géant observant les ondes millimétriques installé dans le désert d’Atacama dans le nord du Chili. Il est composé de 66 antennes d’un diamètre compris entre 7 mètres qui peuvent être écartées de 16 km à 150 m et qui fonctionnent en interférométrie. Pour obtenir les meilleures conditions d’observation, le site se situe sur le haut plateau de Chajnantor à environ 5 100 m d’altitude près de la ville de San Pedro de Atacama. ALMA est l’instrument le plus performant existant pour l’observation des nuages moléculaires dans lesquels naissent les étoiles qui ne peuvent être observés que dans les ondes millimétriques et submillimétriques. L’instrument est capable grâce à sa haute résolution d’étudier le processus de formation des planètes autour des jeunes étoiles. ALMA doit également observer les trous noirs supermassifs grâce à sa capacité à voir à travers les nuages interstellaires. Enfin ALMA permettra d’étudier comment se forment les galaxies.

  • observatoire spatial
    Un observatoire spatial est un télescope placé au-delà de l’atmosphère, dans l’espace. Le télescope spatial présente l’avantage par rapport au terrestre de ne pas être perturbé par l’atmosphère terrestre.
  • orbite

    En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l’espace un corps autour d’un autre corps sous l’effet de la gravitation. L’exemple classique est celui du Système solaire où la Terre, les autres planètes, les astéroïdes et les comètes sont en orbite autour du Soleil.

  • Périhélie

    Distance minimum d’un corps en révolution à son astre.
    Contraire: aphélie.

  • période orbital

    C’est le temps qu’un objet met pour faire le tour de son étoile.

  • planétarium

    Le terme planétarium désigne le dôme présentant une reproduction du ciel avec ses constellations et ses étoiles, et, par métonymie le projecteur spécifique permettant de simuler le ciel sur un écran.

  • Planète
  • pulsar gamma
    En astronomie, le terme de pulsar gamma désigne un pulsar présentant une émission modulée périodique dans le domaine des rayons gamma. Ce terme ne désigne donc pas des pulsars sièges d’émissions irrégulières de rayons gamma comme les sursauteurs gamma mous.

     

  • quasi-satellite

    Durant quelques années et pour certains, plusieurs siècles, des astéroïdes qui croisent l’orbite de la Terre viennent lui tenir compagnie. Ce sont des quasi-satellites.

  • séquence principale

    En astronomie, la séquence principale est une bande continue et bien distincte d’étoiles qui apparaissent sur des diagrammes où l’abscisse est l’indice de couleur B-V, et l’ordonnée la luminosité, ou, en sens inverse, la magnitude absolue des étoiles.

  • Soleil
  • sublimation

    En physique, la sublimation est le passage direct d’un corps de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide.

  • subsolaire

    Situé à la verticale du soleil.

  • Système Solaire
  • téléscope

    Outil optique utilisé pour regardes les étoiles.

  • terrestre

    Contraire de « extraterrestre ».
    Objet ou être vivant provenant de la Terre.

  • type spectral

    En astronomie, les étoiles présentent quatre caractéristiques principales : température de surface, gravité à la surface, masse et luminosité. Ces caractéristiques ne sont pas indépendantes les unes des autres et ne sont pas directement mesurables.

  • Zut!

    Zut! Il n’y a pas encore entrée qui commence parZ!!! 😉  :-p

Toutes les ressources astronomiques pour le débutant, l'amateur ou le professionel