Les trous noirs

Définition

Un trou noir c’est ce qu’il reste d’une étoile qui s’est désintégrée. En mémoire de celle si, il continu à attirer et avaler tous les objets qui gravite autour. Un trou noir c’est en faite un objet céleste si compact que l’intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper.Il y a beaucoup de théories à propos d’eux.

Image simulé d'un des trous noirs.
Image simulé d’un des trous noirs.

Les différents trous noirs

Il y a plusieurs sortes de trous noirs: le trou noir stellaire, le trou noir supermassif le trou noir intermédiaire et le trou noir primordial.

Le trou noir stellaire

Un trou noir stellaire est un trou noir d’environ plusieurs masses solaires . Sachant qu’un trou noir de la mass du soleil aurait un diamètre de 6 km.

Le trou noir supermassif

Les trous noirs super-massifs ont une masse comprise entre quelques millions et quelques milliards de masses solaires. Ils se trouvent au centre des galaxies et leur présence provoque parfois l’apparition de jets et du rayonnement X. Les noyaux de galaxies qui sont ainsi plus lumineux qu’une simple superposition d’étoiles sont alors appelés noyaux actifs de galaxies.

Illustration de la formation de jets. Au sein d’un système binaire composé d’un trou noir et d’une étoile, cette dernière voit son gaz arraché et aspiré vers le trou noir. En s’approchant, le gaz engendre un disque d’accrétion qui fournit lui-même la matière dont est composé le jet.
Illustration de la formation de jets. Au sein d’un système binaire composé d’un trou noir et d’une étoile, cette dernière voit son gaz arraché et aspiré vers le trou noir. En s’approchant, le gaz engendre un disque d’accrétion qui fournit lui-même la matière dont est composé le jet. « Tiré de wikipédia ».

Notre galaxie, la Voie lactée, contient un tel trou noir (Sagittarius A), ainsi qu’il a été démontré par l’observation des mouvements extrêmement rapides des étoiles proches du trou noir. En particulier, une étoile nommée S2 a pu être observée lors d’une révolution complète autour d’un objet sombre non détecté en moins de onze ans. L’orbite elliptique de cette étoile l’a amenée à moins de vingt unités astronomiques de cet objet (soit une distance de l’ordre de celle Uranus-Soleil) et la vitesse à laquelle l’orbite est parcourue permet d’assigner une masse d’environ 2,3 millions de masses solaires pour l’objet sombre autour duquel elle gravite. Aucun modèle autre que celui d’un trou noir ne permet de rendre compte d’une telle concentration de matière dans un volume aussi restreint. Voir photo ci- dessus.

Le trou noir super-massif de la Voie Lactée.

Le trou noir intermédiaire

Le trou noir intermédiaire est un objet récemment découvert et a une masse entre 100 et 10 000 masses solaires.

Le trou noir primordial

Les trous noirs primordiaux, aussi appelés micro trous noirs , auraient une taille très petite. Ils se seraient formés durant le Big Bang (d’où l’appellation trou noir « primordial »), à la suite de l’effondrement gravitationnel de petites sur-densités dans l’univers primordial.

En+