Archives de catégorie : Pluton

Pluton, étranges croix et terre Viking

Nos dernières niews sur Pluton

Juste avant Noël, l’équipe de New Horizons a reçu une mosaïque d’images en très haute résolution de la région de Spoutnik, la moitié gauche du « cœur » de Pluton. Leur étude indique qu’un processus de convection est à l’origine des grandes cellules de glace d’azote. La sublimation entraîne la formation de puits et on y observe aussi des icebergs de glace d’eau emprisonnés.

Dernière photo et image de Pluton et de ce qu(on nous avons observé.
À gauche, vue globale de la petite planète réalisée par New Horizons, le 14 juillet 2015 et à droite (encart jaune), agrandissement de la région Viking Terra, la terre viking.

D’autres images nous dévoilent des détails de la région nommée Viking Terra, la terre viking.

 

 

 

 

Article source: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronomie-new-horizons-pluton-etranges-croix-terre-viking-61164/

 

Pluton

Identité

Pluton a été classé comme la petite dernière du soleil jusqu’à 2006 Puis elle a été considéré comme planète naine ne faisant plus partie du système solaire. Et enfin en 2014, elle est redevenu une planète du système solaire à part entière. Pluton a été découverte par Clyde W. Tombaugh le 18 Février 1930 à l’Observatoire Lowell à Flagstaff (Arizona). Mais elle a été pré-découverte en 1909. Son volume est de 6,97×109 km3 soit près de 155 fois moins que notre jeune Terre.

photo de pluton
Photo de Pluton, prise par la sonde New Horizons, le 14 juillet 2015.

Pluton est une planètes oui mais fait elle partie du système solaire?

Pluton était encore la neuvième planète du système solaire. Patatras ! sept mois plus tard, l’assemblée générale de l’Union astronomique internationale votait son déclassement en planète naine, malgré l’opposition des Américains, Alan Stern — patron de la mission — en tête. La raison ? Pluton est bien, comme les planètes, en orbite autour du Soleil et d’une masse telle que sa forme est à peu près ronde, mais un argument rédhibitoire selon la majorité des astronomes est qu’elle n’a pas « nettoyé » son environnement des corps qui sont sur une orbite voisine. En effet sa force gravitationnelle n’est pas suffisante pour, soit attirer (et agglomérer) les corps autour d’elle, soit les repousser au loin. Ainsi, Mars a une probabilité cinq fois plus grande que Pluton de dévier un petit corps qui passe à proximité. L’ex-planète est devenue la représentante d’une classe particulière de planètes naines, les « plutoïdes », à l’instar de l’objet transneptunien Eris, un peu plus massif qu’elle. Comme on l’a dit plus haut, ce déclassement ne fait pas sourire outre-Atlantique. Car Pluton était la seule planète découverte… par un Américain, Clyde Tombaugh, en 1930.
Texte tiré de science et avenir, 2006.

Pluton fait à nouveau partie du système solaire depuis 2014: http://www.lenouvelliste.ch/articles/monde/pluton-a-nouveau-considere-comme-une-planete-du-systeme-solaire-347061.

Eris, jumelle de Pluton

Eris est considérer comme la jumelle de pluton car elle a presque les même caractéristique que Pluton.

De nouvelles observations de la planète Eris ont révélé quephoto eris celle-ci était plus petite qu’on ne le pensait jusqu’ici mais surtout que sa surface était capable de réfléchir la majorité de la lumière reçue grâce à son atmosphère « gelée ».

 

 

 

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/%e9ris/eris-la-jumelle-de-pluton-devoile-son-atmosphere-gelee_art18105.html.